Avec le soutien du Fonds européen de développement régional

Interreg – SIMILAR et le Coronavirus

Les temps sont difficiles partout. Quelques brèves réflexions sur notre projet.

Le projet venait à peine de démarrer, qu’une inconnue, au sens littéral du terme, est venue jouer les troubles-fêtes. Les trois universités coopérantes, ULille, UMons et le chef de file Hogent, ont rapidement été confrontés à de nouveaux défis.

L’équipe du projet, qui prépare actuellement le site web et mène en même temps une enquête qualitative approfondie sur les PME du secteur alimentaire, voit ses activités de recherche contrariées par un organisme microscopique qui cause beaucoup de misère dans le monde.

Mais ne vous inquiétez pas, les activités se poursuivent. Il est compréhensible que de nombreuses entreprises aient d’autres chats à fouetter en cette période difficile, que de participer à des enquêtes en vue d’ améliorer leur position concurrentielle. Nous devrions nous demander aujourd’hui combien d’entreprises ont déjà cessé leurs activités et combien au total devront simplement déposer le bilan à cause de cette situation intenable.

Alors que la grande distribution dans l’industrie alimentaire semble peu souffrir de Covid-19, les rayons des supermarchés sont presque partout réapprovisionnés, les plus petits acteurs sont durement touchés. Il nous faudra attendre un certain temps pour évaluer l’ampleur réelle de ce véritable désastre économique. Le chômage technique, la perte d’emploi, la perte de revenus et les faillites seront quelques dures conséquences.

Nous suivons de près les événements actuels et nous attendons des mesures sanitaires qui permettront de réduire bientôt la distance sociale, dès que le Coronavirus commencera à relâcher son emprise sur notre société.

footer anchor